Imprimer

Mapcapt titre    MapCapt permet de capturer des cartes depuis un serveur en faisant une série de capture d'écrans et en les assemblant automatiquement. Son créateur demande une participation de 6€ minimum pour avoir une version complète. La version d'essai est gratuite et permet de se faire une idée de l'outil. Le logiciel est récupérable sur le site de paludour.net

   

    Il est possible de paramétrer des déplacements avec les flèches du clavier numérique, avec des flèches de direction qui sont présentes sur le site où l'on doit faire la capture ou simplement avec les barres de défilements (les ascenseurs droits et bas). Il est donc polyvalent.

    En plus il est possible de sauvegarder différentes configurations de capture en fonction du serveur sur lequel on télécharge. On gagne ainsi du temps pour des captures qui se font sur plusieurs jours.

    Franchement il vaut bien 6 €Content. Cependant ayant changé mon PC depuis mon premier achat de MapCapt, il a fallu que je le rachète car la licence est directement liée à la configuration sur laquelle il fonctionne. Cela explique que je n'ai pas fait le test sous Linux et Wine.Triste

    Le site de téléchargement contient un tutoriel qui permet de comprendre son fonctionnement.

    Par exemple pour capturer des cartes d'Open Street Map ou Google Maps, il est possible de procéder par glissement de la carte par la souris, ou d'utiliser les flèches de direction. On remarquera alors que chaque pression sur un bouton de direction déplace la carte d'une distance bien inférieure au déplacement entier de l'écran par la souris. La méthode est donc plus lente. Attention l'outil MOBAC peut éviter d'utiliser ce logiciel pour certaines cartes et est gratuit.

    La version de démo est très limitée puisque l'on ne peut pas faire de déplacement vertical, mais elle permettra de se familiariser avec. Pas de soucis pour l'achat avec PayPal. L'auteur envoie en suivant de l'achat par mail le numéro de licence permettant le déblocage.

    A la fin de la capture on récupère un fichier image à imprimer ou à charger dans son smartphone. Pour l'utiliser avec un GPS il faudra passer par une opération de géoréférencement avec Maptiler par exemple.

    J'ai présenté ce logiciel car il peut dépanner quand JGN ne présente pas le fond de carte désiré, ou que l'on ne trouve pas son bonheur avec Mobile Atlas Creator. Trés facile d'emploi, il mérite largement les 6 € que demande son développeur.