frendeitptrues
 
 
A- A A+

Travail sur les Traces, Routes et Waypoint.

        Cet article présente une série d'outils qui permettent de travailler sur les traces GPX. Certains outils sont accessiblent en ligne sur site internet, d'autres sont des petits logiciels fonctionnant sous windows ou (Linux avec Wine). Chacuns de ces outils n'ont pas un usage unique comme le laisse penser la classification ci dessous. Mais il semblait important de les présenter là où ils excellent.

 

Traduction de format :

Le format «.gpx» est un format d’échange : c'est-à-dire une plateforme universelle de traduction que chaque machine GPS ou logiciel de cartographie possède. En traduisant un format propriétaire en «.gpx» il devient universel et utilisable par tous les autres. Le format «.kml» (celui qui ouvre Google Earth) dans une moindre mesure est aussi un format d’échange.

Le site GPS Vizualiser dont nous expliquons le fonctionnement sur ce site ici possède plusieurs outils permettant de convertir sous une multitude de formats, nos fichiers.

gpsvisualizer

 

 

Le premier est GPS Babel qui est un traducteur universel de fichier.

A noté qu’il est possible de télécharger le logiciel GPSBabel afin de ne pas avoir besoin d’une connexion internet. Un manuel de 190 pages en anglaismad est disponible sur le site. Cet outil Windows est très complet et permet toutes les conversions possibles en particulier par un système de commandes en lignes. Pour la majorité des besoins, le service en ligne de GpsVisualizer est suffisant.

gpsbabel

 

Le second est un convertisseur d'entré qui permet le rajout des données d’altitudes et la création d’un fichier Gpx à partir des données brutes en texte ou tableur. D’autres outils sur ce même site permettent de visualiser le profil d’une trace, de la visualiser sur une carte etc.

L’édition des points d’une trace, c’est-à-dire la modification d’un itinéraire.

                En utilisant Openrunner ( ouvrir un compte) ou EditGpx il est possible d’éditer une trace au format « .gpx » sous fond de carte Google ou IGN. Il est possible alors de modifier le trajet d’une trace, de changer l’origine ou l’extrémité.(voir sur ce site EditGPX)

         Openrunnereditgpx

                J’ai une préférence pour le site Mapometer qui permet de « triturer » une trace de toutes les façons. Seule condition être titulaire d’un compte (gratuit et sans spam !) voir sur ce site la méthodologie. Il permet aussi de créer une trace à partir d’un fond de carte Google ou OSM mais pas IGN...Normal le site à une vocation internationale.

mapometer

 

 

 

                Le site MyGPSFiles est très intéressant car il permet la visualisation, la création et l’édition de traces. Il accessible sur le site ici.  . Il permet la visualisation sur fond de carte Google et IGN pour la France. Dommage il ne donne pas accès aux cartes OSM…Il est très simple d’utilisation et contient un lien vers une vidéo d’aide en français. La surface de la fenêtre est paramétrable pour utiliser le maximum de place sur l’écran pour la carte.

 mygpsfiles

Je ne résiste pas au plaisir de mettre ici le lien pour accéder à la présentation du site, ainsi qu’à l’aide très bien fait.

Ajouter des traces les unes aux autres pour en faire une seule.

Il est possible de le faire avec un traitement de texte et un brillant « copier coller » si on sait manipuler un peu les balises « .xml ». Voir l’article sur ce site.

Il existe aussi Gpx Editor qui fait çà tout seul. Il est téléchargeable ici  .Il suffit par le menu « Fichier - Ouvrir Gpx » d’ouvrir une trace, d’ajouter une seconde par le menu « fichier – Ajouter Gpx » et d’aller dans le menu « Edition – fusionner tous les chemins », pour   créer une trace somme des 2 traces. Il est possible de concaténer en une seule fois plusieurs fichiers « .gpx ».

gpxeditor1

 

 

Bien sur Gpx Editor ne se limite pas à cet usage, car il permet de voir une trace sous un fond de carte Google Maps, de découper une trace avec un outil cutter, de créer une trace, l’import de fichiers .csv ou kml. Dommage que l’outil cutter ne fonctionne que sous l’écran de prévisualisation…(Pour découper une trace je préfère Mapometer). En allant dans le menu «Option - paramètre» il est possible dans l'onglet Google de faire apparaître les cartes OSMsmile. En créant un compte dans Geonames, il est possible de télécharger les données d'altitudes.

gpxeditor2

 

Inverser le sens d’une trace et supprimer les métadonnées inutiles :

        Pour cela il y a un logiciel qui s’appelle à Alatrace. Il s’agit d’un simple fichier exécutable que je me permettrais de mettre en ligne car il est quasiment introuvable sur le web.

        J’ai cherché sur les forums son auteur mais je n’ai jamais pu le contacter. S’il lit un jour cette page, qu’il rentre en contact avec moi s’il souhaite que j’en retire la diffusion. Je trouve dommage de perdre trace de cet outil car il est très efficace et très simple.Télécharger Alatrace

        Après avoir chargé une trace et l’avoir lue, il est possible d’inverser origine et extrémité, possible d’épurer la trace de certaines métadonnées en particulier celles liés au temps (un GPS quand il enregistre une trace enregistre l’heure d’enregistrement de tous les waypoints), de découper une trace si l’on connait le numéro de waypoint concerné.

alatrace

 

 

Analyse Dynamique d’une trace.

Gpx Analyst est ce qui faut lorsque l’on désire voir sur une trace enregistrée les coefficients de pente, la puissance en watts nécessaire en fonction de plusieurs paramètres. Ce logiciel est parfait pour les cyclistes. Il indique même l’Indice de Masse Corporelle!wink

L'auteur nous rappelle qui ne souhaite pas un usage professionnel de son logiciel. A chaque démarrage il faut attendre que le bouton "je suis d'accord " soit actif pour le valider et démarrer.

 

gpxanalyst1

 

 

La première chose à faire est de personnaliser les parametres du cycliste et de son materiel. Valider et cliquer sur la petite tête à coté de la taille pour comment on se situe sur le diagramme poids taille...confused

Il est possible de paramétrer l'azimuth du vent dominant et l’habillement.

gpxanalyst2

 

 

Il est possible de saisir les détails de la pignonerie du vélo pour obtenir les développements, la vitesse générée en fonction du nombre de tours de pédale à la minute...( onglet pour les pros!laughing)

 

gpxanalyst4

A partir d’une trace enregistrée il permet de faire une analyse des vitesses, de créer un profil altimétrique, de voir la trace en 3D, de simuler le parcours. Bref il serait plus facile de dire ce qu’il ne fait pas ! Cette merveille de Thierry Raoux est téléchargeable ici  . Vous trouverez le lien au mileu de page: "partez à la découverte Gpx Analyst". Pour le décompresser depuis le format «.rar» utiliser 7ZIP.

gpxanalyst5


Back to top