frendeitptrues
 
 
A- A A+

Lorsque l'on voyage il est indispensable d'avoir de bonnes cartes. Cette nécessité est d'autant plus grande lorsque l'on se déplace en autonomie, à pied ou à vélo où chaque gramme superflu est un handicap, où il est important de bien reporter son itinéraire, de préciser les lieux possibles d'hébergement etc.

            Bien sur en France nous avons les cartes IGN au 1/25 000 qui sont exceptionnelles en qualité de graphisme, de précision d'échelle, des détails portés. De plus les cartes IGN sont déclinées en plusieurs échelles s'adaptant à des activités différentes: le 1/25 000 pour la marche, le 1/50 000 pour le vélo, le 1/100 000 pour le vélo et le tourisme automobile, le 1/250 000 pour avoir une carte couvrant une zone géographique encore plus large. Des échelles de 1/800 000 ou 1/1 000 000 permettent de couvrir tout un pays par exemple. A contrario les échelles au 1/1000 eu 1/500 servent pour les plans parcellaires et cadastres, le 1/200  est très utilisé dans les plans de voirie, 1/100 pour les plans de masse et 1/50 pour les plans d'architecture.

            Chez Michelin précurseur de la cartographie à destination des automobilistes il existe une gamme de cartes de très bonnes qualités, mais moins adaptées au randonneur, en particulier piétons.

MAIS QUEL INTERET A FAIRE SES PROPRES CALQUES?

        L'intérêt de faire ses propres cartes réside surtout dans le fait que notre carte sera à la fin du traitement un fichier image qui pourra être imprimé si on le souhaite et annoté avec ce que l'on estime nécessaire. Cette carte couvrira uniquement la zone souhaitée et sera à l'échelle qui convient.  Elle pourra être imprimée en une suite de feuilles A4 ( 210 x 297mm) en recto verso plus facile à manipuler que les grands formats traditionnels. Tout le monde sait ce qu'est d'ouvrir une carte quand il y a du vent, voire de la pluie. Une feuille A4 rentre très facilement dans un étui plastique transparent étanche.

        Pour une impression papier d'une grande carte (fichier image trés important: exemple 10 000 px x 10000 px) il faut faire une impression sur plusieurs formats A4. Un outil trés utile va vous faire automatiquement le découpage en plusieurs feuilles. Il s'agit de PosteRazor c'est outil gratuit est trés commode et fonctionne aussi en français, il est à la base fait pour imprimer des posters en faisant un "patchwork" de feuille A4.

     Cerise sur le gâteau, notre fichier carte pourra être géoréférencé et injecté dans un GPS par exemple ou un logiciel de cartographie. Cette carte pourra éventuellement être mise en ligne sur un site web pour partage.

     A l'inverse une trace enregistrée par un GPS pourra être superposée avec notre carte pour nous permettre de visualiser avec précision un trajet effectué précédemment.

     Bref les avantages sont énormes et le but de cette section sera de voir quels outils gratuits nous permettront de le faire, comment les utiliser, quels sites internet pourront nous fournir le fond cartographique. Les sources sont multiples et internationales sur la toile et beaucoup sont libres de droit pour un usage non commercial.

MapCapt (très polyvalent pour moins de 10€) nous aidera à récupérer sur les  serveurs libres de droits, nos cartes.

      On verra aussi qu'il est possible de scanner une partie de carte papier et de l'introduire dans un GPS ou une application de cartographie après géoréférencement.

      Dans la section des cartes OpenStreetMap, on verra comment récupérer pour son usage personnel des cartes rasters (tuiles) ou vectorielles. La methode et les outils seront les mêmes pour aller chercher des cartes sur les serveurs de Google et Yahou ou Microsoft (protocole TMS). On utilisera OsmAndMapCreator pour une utilisation sur un smartphone équipé de Osmand, ou plus polyvalent Mobile Atlas Créator.


Back to top