frendeitptrues
 
 
A- A A+

Visu GPX est un peu le même outil que Mapometer mais il offre l’avantage de pouvoir afficher les cartes IGN lorsque le tracé est en France.Content Ce site est un superbe outil de lecture de trace ou de route GPS, un éditeur et créateur de fichier GPX, sans parler d’une grande bibliothèque de traces (Pour moi c'est devenu l'intéret principal depuis les restriction sur l'usage des cartes IGN). A utiliser sans limites ! Merci Shama !

        Attention désormais la consultation des cartes IGN en ligne ( accès IGNpremium) demande une participation de 10€ par an Cry....Cet article a été créé à une époque où le site était gratuit. Rien ne change au niveau du fonctionnement du site si ce n'est le nom des menus facilement identifiables. Pour ma part j'utilise beaucoup plus Mapometer depuis que l'IGN n'est plus en accès libre car il permet d'afficher les cartes Google mais aussi les cartes OSM.

         Nouvelle page d'accueil:

accueil bis

         On verra facilement qu'il y a peu de différence avec l'ancien interface visible si dessous.

Il se décompose en 5 parties essentielles, accessible par 5 onglets : Accueil, Recherche, EditGPXIGN, EditGPXGmaps, GEOTools.

accueil

1 : accueil. Permet l’insertion d’une trace ou route, avec l’option de visualiser les altitudes, de les rajouter si elles sont absentes. Elles sont visibles sur G Maps ou IGN, et apparaissent avec le profil si l’option "afficher les altitudes" est choisie. Sous Google Maps un lien direct se fait du profil vers la carte, très commode. ( attention il y a parfois quelques décalages...)Déçu Les modifications de fichier GPX existant, doivent se faire dans les menus d’édition IGN ou G Maps

profil

2 : Recherche. Donne accès à une grande bibliothèque avec une interface très simple et efficace de recherche.

 recherche

3 : EditGPXIGN : Nous retrouvons une interface ressemblant au Geoportail. Nous arrivons sur un menu essentiel, qui va nous permettre sur fond d’IGN de créer ou éditer des fichiers GPX. Tout y est avec des explications simples. Possibilités de dessiner plusieurs traces et de les enregistrer sous un unique fichier GPX, lecture facile des coordonnées du point courant. Ne pas oublier de cliquer sur « agrandir » pour bénéficier d’une surface de travail plus grande. Le bouton « ajuster la vue sur la trace » est très commode.

 EditGPXIGN

4 : EditGPXGmaps : L’interface est plus simple mais aussi efficace. Il faut choisir avant d’enregistrer en cliquant sur « EditGPXIGN » si l’on souhaite une trace ou une route.

Pour modifier une trace il suffit de passer la souris sur un point et de tirer le point vers la bonne position. Attention à l’édition le serveur ne rajoute pas de point supplémentaire permettant de rendre plus précis le tracé.

Accepte la saisie de coordonnées dans le champ adresse (Lat, Lon).

Ne pas hésiter à cliquer plusieurs fois sur « agrandir » pour avoir une fenêtre de travail la plus grande possible.EditGPXGMaps

5 : GEOTools : Cette partie n’est pas très utile car elle reprend en moins bien le Geoportail Confus (plus lent, moins grand, options de recherche réduites), elle présente cependant l’intérêt d’etre très facilement intégrable en frame dans un site web, mais sans la superposition de trace. Il suffit de mettre un lien vers une page de la forme : http://www.visugpx.com/ign/?lat=43.252&lng=-0.167025 et une page s’ouvrira avec une carte centrée sur la position choisie.

GEOTools 


Back to top